Qu’on rouvre les fenêtres – Janvier à l’heure hispanique


Détails de l'événement


Écrit à partir de témoignages d’enfants et de petits-enfants d’immigrés espagnols, ce spectacle met en scène trois personnages face à leur mémoire familiale. L’un se souvient et entretient précieusement les récits de ses aïeuls ; l’autre tente de recoller les morceaux, bribe par bribe, pour reconstituer le puzzle ; le dernier refuse de ressasser le passé, il avance, coûte que coûte…

En redonnant vie à des bribes du passé, les personnages laissent place à une étonnante légèreté, portée par le plaisir de se rappeler, de raconter. Par moments, le théâtre se mêle à la danse, pour révéler les non-dits, exprimer les points de suspension. Qu’on les ait conservées, oubliées ou exhumées, les histoires de famille reviennent chacune à leur manière pour nous faire rire ou pleurer.

Distribution

Compagnie Anda Jaleo
Écriture, mise en scène et interprètes : Solène Angeloni, Jean Lacroix et Mathilde Ménager
Chorégraphies : Mathilde Ménager
Création sonore : Solène Angeloni et François Robert
Création lumière et régie : François Robert


Tarifs habituels

Réservez vos places
Dans le cadre de Janvier à l’heure hispanique

Ce cycle de spectacles autour de la culture hispanique et hispanophone est présenté en partenariat avec le Théâtre de l’Iris et Toï Toï le Zinc.
Pour poursuivre votre découverte d’œuvres espagnoles et hispanophones, vous pouvez assister au concert d’Aïtawa et James Stewart du 7 janvier à Toï Toï le Zinc ainsi qu’à La Casa de Bernarda Alba au Théâtre de l’Iris, les 7 et 8 janvier puis du 11 au 16 janvier 2022.

Les spectateurs qui ont acheté un billet pour le concert de Toï Toï ou le spectacle La Casa de Bernarda Alba au Théâtre de l’Iris bénéficient d’un tarif réduit à 6 € sur le spectacle Qu’on rouvre les fenêtres au Théâtre Astrée, sur présentation de leur billet Toï Toï ou Théâtre de l’Iris. La correspondance fonctionne également entre les deux autres lieux.